L’homme moderne

Quand je vois l’homme sur instagram,
Il perd toute sa virilité,
Il semble pas plus futé qu’un âne,
Et ne m’inspire nul intérêt.
Quand je vois qu’il le pavane,
Son piètre ego, toute la journée,
Il paraît vide son pauvre crâne,
Je n’éprouve que de la pitié.
Recherchant toujours plus de fans,
Désirant tellement être aimé,
Loin de l’assurance qu’il proclame,
Il s’avère faible en vérité.
Loin de la force, c’est un drame,
Il ressemble à un chien castré.
S’il ne lui restait pas l’organe,
Il n’aurait plus d’utilité.
C’est avec peine que je le proclame,
Le fond sincère de ma pensée,
C’est sans une gène que je le blâme,
D’être devenu émasculé.
Avec pour souhait, que sonne l’alarme,
Pour qu’il agisse face au danger.
Je sais pas vous, mes belles dames,
Mais moi ça peut pas m’exciter.
Mon homme n’aura pas instagram,
Ca j’en mets ma main à couper.
Je préfère mille fois une femme,
Plutôt qu’un homme si diminué.

Douce En Rage

Je ne suis pas fragile, plutôt fragilisée,
De moments difficiles, d’une vie tourmentée.
Je ne suis pas victime, je l’aurai bien cherché,
J’ai voulu l’expérience, pour comprendre faut en chier.
Je ne suis pas docile, je suis une énervée,
J’ai la rage très souvent, contre la société.

Je ne suis pas facile, pleine de complexité,
Je n’aime pas le futile, dure à impressionner.
Je ne suis pas débile, pas à manipuler,
Je ne suis pas docile, pas une bête à dompter,
Je ne suis pas débile, cherche pas à me duper,
Je ressens tout de suite, s’il y a sincérité.

Je ne suis pas facile, si tu cherches à m’aimer,
Il y a de fortes chances, que tu sois dépassé.
Je ne suis pas docile, pas à domestiquer,
Je préfère être libre, que d’être ta poupée.
Je ne suis pas facile, tu pourras pas m’acheter,
Mon désir dans la vie n’est pas de consommer.

Je ne suis pas docile, viens pas me caresser,
Dans le sens du poil, j’connais mes qualités.
Je ne suis pas docile, j’aime trop ma liberté,
Pour aimer une personne, qui m’empêche de voler.
Je ne suis pas facile, cherche pas à me couver,
Je dois me protéger, je peux pas m’attacher.

Je ne suis pas facile, je suis une passionnée,
Mes idées fusent en vrille, dures à canaliser.
Je ne suis pas facile, je peux même effrayer,
Par mon trop d’énergie, par ma fougue exaltée.
Je ne suis pas facile, anti-normalité,
Depuis enfant, rebelle , je cherche la vérité.

Je suis un chat habile, qui sait se relever,
Je devrais être morte, depuis bien des années.
Mais oui je suis sensible, tout peut me faire pleurer,
Mais oui je suis sensible, je sais dramatiser,
Mais oui je suis sensible, mon âme est écorchée,
Je ne suis pas tranquille, mais recherche la paix.

Je ne suis pas tranquille, je me sens concernée,
Car je ne peux pas vivre, avec les yeux fermés.
Je ne suis pas tranquille, souvent même déprimée,
De constater un vide, dans notre humanité.
Je ne suis pas tranquille, et me sens encerclée,
Dans ce jeu de la vie, bien trop aseptisé.