La peur et les médicaments

On réalise seulement maintenant,

Que depuis de nombreuses années,

Dans un seul but, faire de l’argent,

On s’est bien fait manipuler.

Par ceux qu’on appelle des marchands,

Nous nous sommes tous fait escroquer.

 

On a confiance en son médecin,

On croit en lui plus qu’en nous,

De ses beaux discours il convainc,

Par son statut, par son bagoût.

On les prend pour des magiciens,

Mais ce sont souvent des voyous.

 Ils ont d’abord créé la peur,

En inventant la maladie,

Ce sont les meilleurs des vendeurs,

Ils ont dupé bien des esprits,

Messieurs mesdames les docteurs,

Un mot vous va : la fourberie.

 Ils nous ont vendu des traitements,

Car apeurés nous sommes crédules,

Jusqu’à nous rendre dépendants,

D’l’effet placebo d’une gélule,

Nous sommes de pauvres innocents,

On l’a bien gobé la pilule.

 Depuis notre premier vaccin,

On nous a tous empoisonnés,

La médecine c’est le malin,

Dans le corps d’un saint déguisé,

Cette comédie doit prendre fin,

Sachez qu’la peur c’est le danger.

 

C’est bien le premier des métiers,

Qui se doit d’être honorifique,

Ils sont trop rares les passionnés,

Dans ce domaine c’est dramatique,

Je n’oserai plus les consulter,

Que s’il s’agit de mécanique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *