Solution Naturelle pour L’avortement

Ce message adresse une solution pour toutes les femmes du monde qui n’ont toujours pas, hélas, le droit à l’avortement.
Aussi aux femmes, qui malgré leurs précautions sont tombées enceintes et n’ont pas d’autre choix que de recourir à l’avortement.
J’ai été dans ce cas plusieurs fois hélas, j’ai subi les conséquences des méthodes traditionnelles, ce qui m’a ensuite poussé à chercher une solution alternative.
 
Je récapitule,
Il n’existe à ce jour que deux méthodes publiques pour avorter :
 
1 – La pilule abortive , qui en plus de vous détruire tout votre corps à base de chimie et d’hormones, vous donnera d’atroces douleurs pendant plusieurs jours.
Si vous avez recours à cette méthode, sachez que vous prenez le risque d’avoir un jour des réactions gênantes et irrémédiables avec le soleil : production démesurée de Mélanine.
Même si nous sommes remboursées, je tiens à préciser que cette méthode rapporte 150 euros en moyenne par pilule aux laboratoires pharmaceutiques.
 
2 – L’opération d’aspiration, qui n’a rien de naturelle non plus et qui nécessite en plus une anesthésie générale, aussi risquée que néfaste pour le corps.
Cette méthode est aussi dangereuse car nous sommes obligés d’attendre un délai de plusieurs semaines d’aménorrhée avant de passer à l’acte.
Pendant ces semaines, le mental souffre, les nausées s’installent, et le corps à qui on laisse du temps pour se préparer à la venue d’un enfant, va en prendre un gros coup, quand un mois plus tard , on le coupera dans son élan pour aspirer le foetus.
Même si nous sommes remboursées, je tiens à préciser que cette méthode rapporte en moyenne 1500 euros par opération à l’hôpital.
 
3 – Après l’avoir découverte puis expérimentée, je peux aujourd’hui vous transmettre la 3ème solution et la seule qu’il faudrait retenir.
Cette solution, elle, n’est pas remboursée par la sécurité sociale, à peu près comme toutes les choses bénéfiques pour notre santé. Cela vous coûtera 50 euros maximum. Cette technique est la plus saine, elle est simple et naturelle et aussi, vous pourrez la pratiquer sans avoir à attendre un délai qui pèserait sur le corps autant que sur l’esprit.
 
Il s’agit d’aller consulter un acuponcteur spécialisé des femmes enceintes.
Cet acuponcteur vous piquera sur tous les points nécessaires à l’interruption de la grossesse.
Expérimentée par moi-même, cette méthode a 100% de chance de réussite d’après l’avis de mon acupuncteur.
Douleurs équivalentes aux règles menstruelles.
 
Comment l’ai-je découvert ?
 
J’ai tellement enduré les deux méthodes officielles d’IVG, que ce jour là, il m’a fallu chercher ailleurs pour trouver une autre solution.
Je me suis souvenue, d’un jour, en Thaïlande , où j’allais me faire masser dans une école d‘aveugles. L’hôtesse qui me faisait remplir un questionnaire pour ma sécurité, m’avait demandé si j’étais enceinte…Je lui ai dit non, et demandé pourquoi, elle m’a répondu que si j’étais enceinte et surtout de peu, le massage serait interdit car beaucoup de risque en touchant certains points, que cela me fasse perdre le bébé.
 
Qui est la personne la plus apte et sensée connaître tout les points et liens de nos corps ?       
UN ACUPUNCTEUR.
 
Evidement , vous ne trouverez rien sur cette méthode sur internet ,
Mais quand vous irez consulter un acupuncteur spécialisé, il fera de très grand yeux et sera épaté que vous ayez trouvé l’accès à cette vérité bien cachée.
 
Oui, on nous cache la Vérité, on nous cache le vrai savoir.
Car avec ces vérités et ce vrai savoir nous pourrions nous en sortir tout seul, nous serions forts et libres et l’arnaque organisée de la société ne pourrait plus opérer.
Il est grand temps que nous récupérions le savoir et l’indépendance que nous méritons.
 
Ce message n’est pas là pour encourager à faire l’amour sans protection, et encore moins sans amour.
Ce message est là pour les femmes, qui comme moi, malgré des protections, sont tombées enceintes, soit par une trop grande fertilité, des contraceptifs défectueux ou par la faute d‘un homme irrespectueux.
Mais surtout pour le très grand nombre de femmes, dans tant de pays du monde, qui n’ont toujours pas ce droit, plus que légitime pourtant, et qui grâce à cette méthode pourraient récupérer leur liberté première, de donner oui ou non, la vie à un enfant, sans avoir nul besoin du consentement du gouvernement.
 
Je souhaite que cela puisse servir aux plus grands nombres de femmes dans le besoin pour leur éviter des souffrances et nuisances supplémentaires.
Le monde a besoin de tout , sauf de femmes et d’enfants malheureux.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *