Le Fric d’Afrique


Pour toi la belle, la belle A-frique,
Aussi puissante, qu’héroïque,
Tu fus jugée, digne d’une poubelle,
Par ses vermines, d’industrielles,
Qui s’enrichissent de ta terre,
En exploitant tes sœurs et frères,
Sans un respect viennent te polluer,
Sans dire merci, viennent te voler.

Pour toi la belle, la belle A-frique
Toi l’objet de tout ses trafics,
Tu es victime d’une grande tristesse,
Ils sont voleurs de tes richesses,
Et ta grandeur, leur a fait peur,
C’est l’homme blanc, le premier tueur.
Qui ose te traiter de sauvage,
Quand c’est lui seul qui te saccage.

Pour toi la belle, la belle A-frique,
A qui on pompe tout son fric,
Ils n’ont su semer que la haine,
En divisant, pour prendre les reines.
Oh toi la belle, la belle Afrique,
Aussi joyeuse que tragique,
Ne les laisse plus jamais faire,
Reprend le pouvoir sur ta terre !

eVa

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *