Liberté


On m’avait dit de me méfier,
Que tu me causerais des tracas,
Que tu étais bien trop risquée,
Que tout s’achète dans ce monde là,
Qu’il me faudrait dur travailler,
Sinon je te connaitrai pas.

On voulait que j’ai peur de toi,
Quand j’étais encore une enfant,
Je te sentais au fond de moi,
Vouloir jaillir, naturellement,
Ses règles je n’en voulais pas,
Pour te connaître, fallait dire Non.

Je voulais pas que l’on m’impose,
Des vérités comme certitudes,
Le normal me semblait morose,
Boucle infernale de lassitude,
La liberté à plus haute dose,
Contre l’ennuie des habitudes.

Je n’ai donc écouté que moi,
Partie avec mon balluchon,
Guidée par ma petite voix,
Et je suivais mes intuitions,
C’était pas simple ici et là,
Mais ce fut mille et une leçons.

En étant libre, j’ai fait le choix,
De fuir la facilité,
Me baladant, de toit en toit,
J’ai fait ma personnalité,
A la recherche de mon vrai moi,
Sans autre loi, qu’être spontané.

Je t’ai gardé coûte que coûte,
Contre ce qui pouvait m’enchainer,
Des choses, des gens, m’ont mis le doute,
Mais dans leurs cages, emprisonnée,
Il m’a fallu reprendre la route,
Car sans toi j’aurai pu crever.

Tel un oiseau, les ailes planant,
La ou mon cœur, me portera,
La liberté ça rend vivant,
La liberté ne s’achète pas,
La liberté c’est le vivant,
La liberté c’est notre droit.

eVa

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *