L’homme de la mer


« Sebastian l’homme de la mer,
Navigue seul, sur son voilier,
Sebastian l’homme de la terre,
Ne cesse jamais d’escalader,
Toute sa vie, en solitaire,
Cherchant pourtant, son évadée »

Des cheveux longs,
La peau dorée,
De grands yeux bleus,
Illuminés,
Un esprit fort,
L’âme écorchée,
Pleins de ressors,
Bête à aimer.
Besoin de rien,
Il danse, il joue,
Avec ses mains,
Il construit tout,
Comme un indien,
Ou un Papou,
Peur de rien,
Il contrôle tout.
Il est rebelle,
D’ la société,
Et la vie n’la pas épargné,
Bien différent,
Donc jalousé,
Les puissants sont
Souvent rejtés.
C’est le plus fort,
C’est un guerrier,
Il n’a pas d’or,
Mais une épée,
Il a le corps,
D’un charpentier,
Il a le cœur,
D’un chevalier.

 » Sebastian l’homme de la mer,
Navigue seul, sur son voilier,
Sebastian l’homme de la terre,
Ne cesse jamais d’escalader,
Sa vie toujours, en solitaire,
Cherchant pourtant son évadée  »

eVa

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *